MENU

Urgent appel de candidatures pour group de travail: compétences sur la législation alimentaire

Joignez-vous au groupe de travail de Safe Food Canada sur les compétences en législation alimentaire : ne manquez pas la réunion de lancement, fin mars 2016

L’une des priorités de Safe Food Canada (Salubrité des aliments Canada) est de mettre sur pied des modèles de compétences pancanadiens de salubrité des aliments pour l’industrie et les travailleurs gouvernementaux. Cette initiative s’étendra probablement sur plusieurs années et pourrait compter différents volets.

Cependant, étant donné la publication imminente des nouvelles réglementations Safe Food for Canadians Act (Loi sur la salubrité des aliments), Safe Food Canada donne la priorité au développement de compétences spécifique à la législation alimentaire afin de permettre le développement subséquent de l’apprentissage qui soutiendra ces compétences.

Dans le but d’assurer un point de vue pour les compétences qui soit à la fois pancanadien, réglementaire, et qui couvre toute l’industrie, Safe Food Canada procède présentement à la structuration d’un groupe de travail qui représentera collectivement :

  • L’ensemble des secteurs et sous-secteurs de l’industrie alimentaire
  • Les organismes gouvernementaux, les Conseils et les associations
  • Le milieu universitaire

Étendue des travaux

En tant que membre de ce groupe de travail, vous aiderez Safe Food Canada (Salubrité des aliments Canada) à mettre au point un modèle de compétences qui soit le meilleur de sa catégorie pour un ou plusieurs domaines de la législation alimentaire et qui sera applicable à un ou à plusieurs rôles soit dans l’industrie alimentaire, soit dans le gouvernement, ou dans les deux.

Objectifs

En se basant sur les priorités définies, mettre au point un modèle de compétences et les objectifs d’apprentissage correspondants afin de permettre l’élaboration d’un ou de plusieurs cours sur un ou plusieurs sujets relatifs à la législation alimentaire pour les travailleurs de l’industrie et/ou les organismes de réglementation.

Processus

Comprendre la nature et les priorités des réglementations à venir grâce à des consultations avec les fonctionnaires de l’ACIA et avec d’autres experts.

  1. Identifier les priorités pour l’apprentissage des réglementations, et plus particulièrement sur le sujet de la législation sur la salubrité des aliments et des nouvelles réglementations.
  1. Développer une compréhension commune des rôles d’emplois qui requièrent des compétences en législation alimentaire (industrie et organismes de réglementation).
  1. Classer par ordre de priorité des rôles d’emplois en termes du plus grand au plus petit besoin d’apprentissage concernant les réglementations à venir, des lacunes courantes dans l’apprentissage (qui ne sont pas nécessairement liées aux réglementations à venir) et d’autres priorités qui ont été identifiées sur lesquelles on se sera mis d’accord.
  1. Déterminer les emplois prioritaires sur lesquels on devra se concentrer.
  1. Pour les rôles d’emplois prioritaires, identifier les tâches relatives à la législation alimentaire. Prioriser ces tâches
  2. Déterminer une structure de haut niveau pour les compétences (sujets/thèmes).
  1. Développer des compétences (ceci pourra être divisé à des sous-groupes si plus d’un rôle d’emploi/secteur/groupe de réglementation est à développer), incluant des compétences de haut niveau et des connaissances et des habiletés qui permettront les compétences voulues.
  1. Organiser les compétences dans une structure logique
  1. Se mettre d’accord sur les étapes critiques dans l’apprentissage de chaque rôle d’emploi (ex. : avant l’embauche, dans les 30 premiers jours, après 6 mois, etc.)
  1. Définir des compétences pour chacune de ces étapes et les organiser dans des regroupements et des séquences logiques (i.e., des séquences basées sur la maîtrise des principes d’apprentissage).

 

Devenir membre du groupe de travail sur les compétences pour la législation alimentaire

Représentation du groupe

Ce groupe de travail sera formé de bénévoles et il inclura idéalement des experts en la matière et d’informateurs clés. Parmi ceux-ci, mentionnons des représentants bénévoles de l’industrie, du gouvernement et du milieu universitaire, avec une représentativité :

  • De tous les échelons du gouvernement
  • Du point de vue pancanadien
  • Des petites, moyennes et grandes entreprises
  • De tous les secteurs et les sous-secteurs de l’industrie alimentaire

Étendue de l’expertise

Ce groupe de travail requiert des représentants qui sont des experts et qui peuvent exprimer clairement :

  • Les réglementations spécifiques à la législation alimentaire et celles spécifiques à la
  • salubrité des aliments
  • Les rôles des emplois, soit au gouvernement ou dans l’industrie, qui sont
  • responsables de la législation alimentaire
  • Les objectifs d’apprentissage spécifiques à la législation alimentaire pour les travailleurs du domaine de l’alimentation, les organismes de réglementation ou les responsables de l’élaboration des politiques

Attentes et engagement

En tant que membre du groupe de travail sur les compétences pour la législation alimentaire de Safe Food Canada (Salubrité des aliments Canada), une attribution des tâches unique vous sera offerte où vous contribuerez directement au développement des compétences spécifiques à la législation alimentaire. Ceci formera le développement de l’apprentissage de la salubrité des aliments afin de soutenir lesdites compétences.

Ce que nous avons besoin de vous :

  • Représenter vos domaines d’expertise et exprimer clairement les rôles d’emplois, les tâches, les compétences, les objectifs d’apprentissage spécifiques au sujet prioritaire de la législation (à déterminer).
  • Réviser le travail fait par les autres membres du comité et fournir votre apport et vos rétroactions sur celles-ci
  • Effectuer un rapport des contributions non financières (au moins une fois par mois)
  • Donner votre accord sur l’approche, le processus et les standards qui seront appliqués, avec les livrables nécessaires pour ce groupe de travail
  • S’engager à respecter l’échéancier (voir ci-dessous)
  • Participer à toutes les réunions
  • Promouvoir et favoriser le travail et les livrables du comité

Réunions

Nous estimons qu’il y aura cinq réunions qui dureront entre une et deux heures chacune, en plus d’un minimum de deux sessions d’une journée complète chacune.

Échéancier

  • Réunion de lancement du groupe de travail sur les compétences pour la législation alimentaire : avant le 30 mars 2016
  • Remise du modèle de compétences prioritaires et des objectifs d’apprentissage correspondants : avant le 30 mai 2016

 

Qui recherchons-nous ?

Nous sommes à la recherche d’informateurs clés et d’experts en la matière qui possèdent une expertise technique et une expérience pertinente. Si vous vous reconnaissez, communiquez avec nous dès maintenant pour ne pas manquer la réunion de lancement :

1. Expertise dans la réglementation

  • Des connaissances d’expert des règlementations existantes et à venir, avec une compréhension des différences entre les états courants et les états ciblés des réglementations ainsi qu’une compréhension des conséquences de celles-ci sur les organismes de réglementation et sur l’industrie
  • La connaissance des rôles des régulateurs (les inspecteurs et les responsables de l’élaboration des politiques aux niveaux provincial, fédéral et municipal) qui requièrent des compétences en salubrité des aliments, avec un accent sur la législation alimentaire.
  • Une habileté à exprimer clairement les tâches reliées à la salubrité des aliments de ces rôles d’emploi et à exprimer les compétences requises pour effectuer lesdites tâches
  • Une habileté à organiser les données relatives aux compétences (rôles, tâches, compétences) dans une structure logique
  • Une connaissance éclairée des priorités pour le développement des compétences pour une industrie ou un secteur spécifique

2. Expertise dans l’industrie

  • Une connaissance de l’industrie et des rôles des secteurs et sous-secteurs qui requièrent des compétences en salubrité des aliments
  • Une habileté à exprimer clairement les tâches reliées à la salubrité des aliments de ces rôles d’emploi et à exprimer les compétences requises pour effectuer lesdites tâches
  • Une habileté à organiser les données relatives aux compétences (rôles, tâches, compétences) dans une structure logique.
  • Une connaissance éclairée des priorités pour le développement des compétences pour une industrie ou un secteur spécifique

3. Expertise technique

  • Un expert technique des compétences détaillées requises en salubrité des aliments et ayant un point de vue sur la structure et l’organisation idéale de ces compétences
  • Un point de vue sur les lacunes dans les offres d’apprentissage (cours et programmes) relatifs à la salubrité des aliments

Pour toute question, veuillez écrire à contact@safefoodcanada.com dès que possible. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.