MENU

Études de cas

Études de cas sur la collaboration à l’échelle internationale entres l’industrie et les agences de règlementation

Voici quelques études cas de collaboration entre l’industrie alimentaire et le gouvernement dans le secteur de la protection des aliments.

Organismes internationaux

Global Food Safety Partnership

Dans le but de converger les normes et d’assurer la conformité, la Banque mondiale a mis en œuvre le partenariat public-privé Global Food Safety Partnership (GFSP) pour combler les lacunes en matière de connaissances en salubrité des aliments et pour accroître la capacité dans les pays à revenu intermédiaire et les pays en voie de développement. Le GFSP encourage la communauté de scientifiques alimentaires à offrir des ressources pouvant être adaptées à l’échelle internationale, à se joindre aux groupes de travail consultatifs et à participer au partage des connaissances ouvertes.

Ontario

Les Aliments Maple Leaf : une organisation d’apprentissage à haut rendement

Lorsqu’on pense aux Aliments Maple Leaf, on pense au chef de file torontois de protéines de consommation. En fait, l’entreprise constitue également une excellente organisation d’apprentissage. La culture de l’entreprise est axée sur la coordination de formations de fabrication et du développement, ainsi que sur l’apprentissage opérationnel.

De la même façon que Salubrité des aliments Canada travaille avec l’International Food Protection Training Institute (IFPTI) pour faciliter la collaboration entre l’industrie, les établissements d’enseignement et le gouvernement, Les Aliments Maple Leaf se sert de ses compétences en matière de normes de formation en salubrité des aliments pour participer à la mise sur pied d’un curriculum proprement canadien axé sur les compétences.

Alberta

Global Agri-Business Commons

Olds College propose ce portail intégré dans l’optique de rassembler tous les aspects du secteur agroalimentaire. L’objectif est de maintenir et faire valoir la position du Canada dans les secteurs de l’agriculture et des aliments. Alors que le Canada et l’Alberta comptent plusieurs organisations axées sur la résolution des problèmes actuels dans le secteur de l’agriculture, la Commons se démarque en définissant les besoins futurs en agroalimentaire et en leur répondant.