MENU

Les professionnels en protection des aliments

La protection des professionnels des aliments partage les besoins communs en matière d’apprentissage

Les professionnels en protection des aliments œuvrent dans une variété de secteurs, dont la salubrité des aliments, la sécurité des aliments, la défense des aliments et la durabilité des ressources alimentaires. Ensemble, ils doivent acquérir de nouvelles compétences et expériences, et ce, de façon continue. En plus d’apprendre la culture, les valeurs, les fonctions et les procédures propres à leur employeur, les employés doivent également se tenir à jour en ce qui a trait aux avancées scientifiques et technologiques, et ils doivent renforcer leurs compétences en conséquence.

Les principes élémentaires en matière de sciences, de technologies et de pratiques en salubrité des aliments sont monnaie courante dans l’ensemble du secteur de la salubrité des aliments.

Les établissements d’enseignement canadiens n’offrent que très peu de programmes axés sur la protection des aliments et la production. Les employeurs à la recherche de compétences en salubrité des aliments lorsqu’ils embauchent de nouveaux employés constatent qu’un nombre important de diplômés ne répondent pas aux exigences. Actuellement, les recrues présentent une grande variabilité quant à la quantité, le type et la pertinence des cours suivis en protection des aliments. C’est pourquoi les employeurs offrent souvent aux recrues une formation considérable avant que ces dernières ne puissent réaliser leur travail de façon efficace. Ces efforts supplémentaires exigés dans l’ensemble du pays sont à l’origine de la hausse des coûts au sein de l’industrie.

Grâce aux partenariats d’apprentissage entre les secteurs public et privé, Salubrité des aliments Canada peut contribuer à :

  • élaborer un système d’apprentissage d’envergure internationale en protection des aliments axé sur les compétences;
  • réduire les coûts de développement pour les formations en limitant la duplication;
  • accroître la confiance des employeurs envers leurs recrues;
  • élaborer un parcours de carrière clair;
  • augmenter la mobilité et le transfert de compétences pour les professionnels.